Share

Exigences d’inscription pour les médecins formés à l’étranger (diplômés internationaux en médecine)

Pour exercer en tant que membre d’une profession de la santé réglementée en Ontario, vous devez être membre de votre ordre de réglementation des professionnels et obtenir un certificat d’inscription. Les membres d’une profession de la santé réglementée sont tenus par la loi d’offrir de se montrer compétents, éthiques et professionnels, et sont responsables devant le public par l’entremise de leurs ordres respectifs.

Un diplômé international en médecine (DIM) est une personne qui a terminé un programme de résidence postuniversitaire à l’extérieur du Canada ou des États-Unis et/ou qui est diplômée d’une faculté de médecine à l’extérieur du Canada ou des États-Unis, et dont le diplôme est reconnu par le World Directory of Medical Schools online registry (site Web en anglais seulement).

Si vous êtes un DIM, le processus d’accréditation et d’obtention du permis en Ontario peut s’avérer difficile, long et complexe. Vous trouverez, ci-dessous, de l’information à propos des exigences d’inscription, de l’obtention d’un permis et de l’accréditation en Ontario, ainsi que de la façon dont ProfessionsSantéOntario (PSO) peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Exigences de l’Ontario relatives à l’inscription

The College of Physicians and Surgeons of Ontario (CPSO) (site Web en anglais seulement) réglemente l’exercice de la médecine en Ontario et délivre le certificat d’agrément aux médecins pour leur permettre d’exercer leur profession. Le DIM qui désire obtenir un certificat de pratique indépendante auprès du CPSO doit d’abord répondre aux registration requirements:

L’information ci-dessous résume la marche à suivre pour que les DIM puissent être admissibles à un certificat d’accréditation de pratique indépendante.

Marche à suivre pour l’obtention de l’accréditation

(1) Diplôme en médecine d’une faculté de médecine reconnue

Les diplômes en médecine doivent provenir d’une faculté de médecine canadienne ou américaine, ou d’une faculté de médecine qui figure dans le World Directory of Medical Schools.

Tous les diplômés en médecine issus des facultés internationales de médecine doivent faire vérifier leur diplôme à la source par l’intermédiaire d' inscriptionmed.ca.

inscriptionmed.ca permet également l’accès à une variété d’autres services pour la communauté médicale, notamment l’accès à l’inscription aux Examens d’évaluation du Conseil médical du Canada.

(2) Les examens d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC)

Les examens d’aptitude du Conseil médical du Canda comportent deux parties : l’Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC, partie 1) et l’Examen d’aptitude du Conseil médical du Canada (EACMC, partie II) .

The MCCQE Part I is a summative examination that assesses the critical medical knowledge and clinical decision-making ability of a candidate at a level expected of a medical student who is completing his or her medical degree in Canada.

L'EACMC, partie II, évalue les aptitudes essentielles du candidat à appliquer les connaissances médicales, à faire preuve de compétences cliniques, d’élaborer des plans cliniques pour la recherche en matière de recherche et de thérapie, ainsi que de démontrer des comportements et des attitudes professionnels attendus d’un médecin commençant à exercer de façon indépendante au Canada.

Nota : L’EACMC, partie II, est optionnel avant la formation en résidence, mais doit être fait pour obtenir un certificat d’inscription à la pratique indépendante en Ontario.

(3) Accréditation, suite à la réussite de l’examen, du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC) ou du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC)

Pour pouvoir exercer en Ontario, tous les médecins sont tenus d’avoir un titre de spécialité médicale, décerné soit par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC), soit par le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC).

Le CMFC est responsable des normes de formation et de l’accréditation en médecine familiale partout au Canada. L’admissibilité à l’accréditation par le CMFC peut être obtenue en suivant un programme de résidence en médecine familiale de 24 mois à une faculté de médecine au Canada ou d’une compétence reconnue du CMFC à l’extérieur du Canada.

Le CMFC est responsable des normes de formation et de l’accréditation dans les spécialités de la médecine au Canada. L’admissibilité à l’accréditation du CRMCC peut être obtenue en suivant un programme de résidence spécialisé à une faculté de médecine au Canada. Le CRMCC a également une liste de compétences approuvées à l’extérieur du Canada (en anglais seulement) pour lesquelles la formation peut répondre aux critères d’admissibilité pour passer l’examen d’accréditation spécialisé. Prenez note que la formation dans l’une des compétences approuvées ne confère pas automatiquement l’admissibilité aux examens d’accréditation. La formation doit être évaluée par le Collège royal pour confirmer qu’elle est substantiellement équivalente à une formation canadienne and has been satisfactorily completed. et qu’elle a été réussie. En outre, ce ne sont pas toutes les spécialités qui sont approuvées dans chaque compétence.

Bon nombre de formations postuniversitaires de DIM ne répondent pas aux critères permettant de suivre l’examen d’accréditation du CMFC et du CRMCC. Veuillez vous référer à l’information ci-dessous à propos de la façon de Faire une demande de résidence.

(4) Avoir à son actif une année de formation postuniversitaire ou de pratique médicale active au Canada

Le CPSO exige que les médecins aient à leur actif une année de pratique en tant que médecins ou un minimum d’un an de formation postuniversitaire au Canada. Si toutes les autres exigences ont été satisfaites, le CPSO peut exempter cette exigence et émettre un certificat d’inscription indépendant. Pour plus d’information, veuillez consulter la section portant sur la politique sur l’exemption pour l’expérience de l’exercice d’un an au Canada dans le site web du CPSO. (en aglais seulement)

(5) Avoir la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent

Pour obtenir la résidence permanente au Canada, un DIM doit faire une demande de statut à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). For more information, please visit IRCC’s website.

Faire une demande de résidence

Pour avoir accès aux examens d’accréditation soit du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC) ou du Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) , les DIM doivent faire une demande et concourir au programme de résidence du Canada. Pour être admis à un programme de résidence, les DIM doivent passer une série d’examens, se bâtir un portefeuille solide et concourir aux postes de DIM désignés à l’aide du Service canadien de jumelage des résidents (CaRMS).

Service canadien de jumelage des résidents (CaRMS)

CaRMS est un organisme national sans but lucratif qui offre un service de demandes d’admission et de jumelage informatisé pour l’accès à des programmes de résidence partout au Canada.

CaRMS is a national, not-for-profit organization that provides an electronic application and computer matching service for entry into residency positions throughout Canada.

Les DIM doivent postuler et concourir à des postes à partir de la première année postuniversitaire; c’est ce qu’on appelle le Jumelage principal R-1.

Pour être admissibles à participer au Jumelage principal R-1, les DIM doivent répondre à des critères d’admissibilité, notamment :

Il peut y avoir d’autres critères particuliers de programmes et propres à la province. Veuillez consulter le site Web du CaRMS pour connaître les exigences les plus à jour.

À cause du nombre limité de postes disponibles à chaque année, le processus peut s’avérer hautement concurrentiel. Il est donc important d’élaborer un portfolio concurrentiel. Les facteurs qui contribuent à un portfolio concurrentiel comprennent :

  • de bons résultats aux examens du Conseil médical du Canada, notamment l’ECOS de la CNE ;
  • l’expérience professionnelle – exercice récent (selon le programme suivi) ou obtention récente d’un diplôme d’une faculté de médecine ;
  • le rendement antérieur à la faculté de médecine ;
  • d’excellentes aptitudes en communication (à l’oral et à l’écrit) ;
  • des lettres de référence ;
  • une demande exhaustive et de qualité professionnelle présentée au CaRMS ; et
  • l’entrevue (si le candidat y est invité).

Formation de résidence et de prérésidence

Si un DIM réussit le Jumelage principal R-1 et qu’on lui attribue une faculté de médecine en Ontario, il doit participer à un programme de prérésidence (PPR) (en anglais seulement) mené par le Touchstone Institute avant de commencer sa formation. Les DIM jumelés obtiendront également un certificat d’études postuniversitaires d’inscription of Registration from the College of Physicians and Surgeons of Ontario (CPSO).

Inscription au CPSO

Une fois la formation de résidence effectuée avec succès dans leur spécialité respective, les DIM deviennent admissibles à passer l’examen du CMFC ou du CRMCC qui est requis pour présenter une demande de certificat d’inscription autorisant la pratique indépendante du CPSO.

Obligation de service postdoctoral

Un DIM qui effectue une formation de résidence avec succès dans une faculté de médecine en Ontario sera tenu d’honorer un contrat de cinq ans d' obligation de service postdoctoral (OSP) cdans une collectivité admissible en Ontario. L’entente d’OSP est conclue avec le Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Ressources

Comment le Centre d’accès peut-il vous être utile

Consultez les Services offerts aux professionnels de la santé formés à l’étranger pour plus d’information à propos des services du Centre d’accès et de la façon d’y participer.

Étudiants canadiens en médecine à l’étranger

Étudiez-vous dans une faculté de médecine à l’étranger? Envisagez-vous d’aller à une faculté de médecine à l’étranger?

Si vous planifiez faire une demande pour suivre une formation postuniversitaire en Ontario ou si vous envisagez de suivre une formation postuniversitaire à l’extérieur du Canada avant de reprendre l’exercice de la profession en Ontario, le Centre d’accès peut répondre à vos questions à propos de ce que vous devez faire.